serrine_laur_ate_de_l_atelier_d__criture___Chateauponsac

Ah, cette cuisine et les belles rencontres qu’elle génère, les belles amitiés qu’elle créée ou tout simplement les moments simples et les petits bonheurs qu’elle apporte…

C’est exactement tout cela que j’ai rencontré à Chateauponsac en Haute Vienne lors des  rencontres des « Femmes d’ici et d’ailleurs » sur le thème la gourmandise. Une journée organisée par la communauté de communes « Gartempe-Saint Pardoux » avec une belle énergie et un beau professionnalisme déployés par Marie et Agathe -les bibliothécaires- et par Corinne Chocat –Maire de Roussac- pour qui ces journées sont très importantes.

Ces rencontres existent depuis 7 ans déjà et il est vrai que ce thème a été porteur. Il est à noter que cette manifestation « FEMMES d’ici et d’ailleurs » a été créée par un MONSIEUR, Monsieur Aliwa que personnellement je remercie pour cette belle audace !

Une semaine de rencontres avec les écoles sans oublier tout le travail effectué par les groupes scolaires de la communauté de commune, une semaine d’exposition, des spectacles (notamment Hansel et Gretel –spectacle d’ombres et de marionnettes animé par le théâtre Carriole. Retrouvez le déroulement de cette manifestation sur le blog http://bi-gsp.blogspot.com/

Mon propos du jour est l’atelier d’écriture mené par Murielle Richer avec une dizaine de participantes. Le thème : les mots de la gourmandise et la gourmandise. C’est ainsi que j’ai rencontré Serrine –belle jeune fille de 14 ans- qui fut la lauréate (voir photo) de cet atelier et dont je me propose de vous livrer ici son texte. Je l’ai choisi parce qu’il résume tout à fait ce qu’est la gourmandise. La vraie, pas celle qu’on étale pour faire bien et pour être à la mode, mais celle de tous les jours.

Merci Serrine.

 

« Ma gourmandise aime voyager. Elle est poussée par ce désir d’ailleurs et décide de tout quitter pour suivre sa quête. Que cherche-t-elle ? Elle-même ne le sait pas. Mais elle sait qu’elle en sortira différente. La vie est une source intarissable d’idées et ma gourmandise éprouve une irrésistible envie de goûter à cette vie si fruitée.
Alors, elle part. Elle suit un chemin invisible à ses yeux, guidée par son cœur. Sur cette longue route, elle découvre d’innombrables choses dont elle ignorait jusque là l’existence.
Lorsqu’elle finit son voyage, ma gourmandise a changé.
Mais cette gourmandise, n’est pas juste MA GOURMANDISE. C’est une personne au grand cœur qui détient un extraordinaire secret et qui, à la fin, a su me trouver »

                                                                       Serrine Bouratoua.

 

Serrine aime tout ce qui est sucré. Pour associer la gourmandise, le sucré et le fait d’avoir envie de manger léger après les fêtes, j’ai préparé un fromage blanc gourmand. Un fromage blanc associé à des marrons glacés et de la gelée. Je l’ai appelé la gourmandise de Serrine. Vous trouverez la recette dans « mes recettes ».
Délicieusement Vôtre, régine